Les étudiants de l’ENSBA de Lyon revisitent la servante FACOM

12-06-2018

L’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon et FACOM nouent un partenariat pédagogique à la faveur de la soirée des 100 ans de la marque. Le projet d’étude et de recherche consiste, pour des étudiants volontaires, à s’emparer de l’objet iconique qu’est la servante pour en proposer une formulation nouvelle, singulière, personnelle et libre.

Le Brief :

Concevoir et créer à partir du produit phare qu’est la servante, une proposition personnelle et libre propre à inventer des nouveaux regards.

La seule contrainte évoquée par le responsable de la communication FACOM :

– Le produit doit être fonctionnel et reconnaissable.

Dix étudiants, de 2eme à 5eme année en Art et Design graphique de l’ENSBA Lyon ont questionné l’objet mécanique, asservi, utile dans le contexte de l’art et des questions contemporaines.

Les élèves ont pu compter pour la réalisation de leurs travaux sur le concours des professeurs de l’école, des assistants d’enseignement, des techniciens et des outils FACOM qui désormais équipent les pôles de productions de l’ENSBA (bois, métal, résine, peinture, menuiserie, découpe laser, traceur, laboratoire numérique). Ces pôles, en libre accès, permettent aux étudiants de se former aux différentes techniques et d’améliorer au quotidien leur méthode de création.

Sur les dix servantes d’atelier de la gamme JET livrées par l’usine FACOM de Feuquières (80) à l’ENSBA de Lyon, 9 réalisations ont vu le jour.

Découvrez l’une d’entre elles : « Servante au FEMININ » d’après Elsa Muller (2ème année Art) :

SERVANTE AU FÉMININ

« Une interrogation sur l’ambiguïté du mot servante.

Une servante est à la fois « une femme ou fille à gages employée aux travaux domestiques », « un meuble roulant permettant de transporter ses outils », mais aussi « un titre porté par les religieuses d’une quarantaine de congrégations contemplatives ou hospitalières ».

Questionner le mot, le détourner, le revisiter, c’est ce qui a amené « Cindy » à voir le jour. Inspirée par les sex dolls (femmes objets) et robots utilitaires, « Cindy » est une tête de mannequin, posée sur une servante repeinte en rose, affublée d’une perruque et de mains.

C’est un nouvel outil qui est proposé au spectateur, une sorte d’hybridation à la fois monstrueuse et hypnotique qui souhaite questionner la place de la femme dans un domaine majoritairement masculin, et toute la fétichisation que peut inspirer un objet. »

Les créations des étudiants ont été exposées et présentées au public convié pour le centenaire de FACOM. L’occasion pour ces artistes d’exposer le temps d’une soirée leur œuvre dans un musée prestigieux. Présents à l’événement, les élèves en Art de l’ENSBA de Lyon ont expliqué leur démarche et échanger avec les invités, interpellés par des créations plus qu’originales !

Un grand merci à l’équipe pédagogique de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon et aux étudiants pour leur engagement dans ce partenariat.

Retrouvez sur Instagram, les autres concepts de servantes FACOM proposés par les étudiants de l’ENSBA de Lyon.

Servante Rose n°1

Servante Outils imprimerie

Album photos